La fille de l’air – Street art de Findac, Vitry-sur-Seine

Sa passion, entière et intègre, elle la dédiait à celui à qui le vent appartient en propre. Son souffle pour seule​ palpation de présence, elle se languissait de l’étreindre. Hélas!


Combien de larmes avaient-elle versé sur cet amour insaisissablement éthéré?
“Assèche, assèche le goût salé de mes joues !” désespérait-elle.

Éole, ému par la pureté de son sentiment, lui répondit :
“L’air peut-il donc à l’air opposer résistance ? Comment ma bien-aimée dans nos bras te rejoindre?”

Ses yeux s’éclaircirent de l’espoir, aussi elle lui glissa : “Commence par une bise!”


Street art de @findac

C’est où?

Vous aimerez aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les histoires les plus appréciées

Emotion geek – Street art d’Adey, Paris

Like si toi aussi tu n'oses toujours pas avouer avoir versé une larme de geek ému à la disparition d'Aeris dans FF7 ! La p'tite...

Rêve de môme – Streetart par Herakut, Paris

"Mais puisque je te dis que ça ne correspond en rien à la vision initiale du projet... Comment ? ... Je comprends bien que...

Le bougon – Street art de Borondo, Rome

Tout le quartier l'appelait le Bougon. Le Bougon, il connaissait tout le monde et il parlait à personne. Les mômes s'écartaient quand ils le...