La fille de l’air – Street art de Findac, Vitry-sur-Seine

Sa passion, entière et intègre, elle la dédiait à celui à qui le vent appartient en propre. Son souffle pour seule​ palpation de présence, elle se languissait de l’étreindre. Hélas!


Combien de larmes avaient-elle versé sur cet amour insaisissablement éthéré?
“Assèche, assèche le goût salé de mes joues !” désespérait-elle.

Éole, ému par la pureté de son sentiment, lui répondit :
“L’air peut-il donc à l’air opposer résistance ? Comment ma bien-aimée dans nos bras te rejoindre?”

Ses yeux s’éclaircirent de l’espoir, aussi elle lui glissa : “Commence par une bise!”


Street art de @findac

C’est où?

Vous aimerez aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les histoires les plus appréciées

Les balançoires – Street art d’Alice Pasquini, Vitry-sur-Seine

Je me souviens cette colo. Au fond de cette grande prairie qui nous servait de jardin, il y avait des balançoires. Et va et vient,...

Paroles de réfugiés – Street art, Paris

« Depuis que je me trouve à Tilos, je l’appelle le pays des rêves ou ‘Dreamland’ », dit Kusai Al-Damad, qui a fui la...

L’Abbé de l’Epée – Street art par c215, Paris

Alors L'Abbé Charles-Michel de l'Épée, homme de bonne volonté, les accueillit dans son établissement pour sourds et muets avec un discours émouvant: 👈(toi) 👉(et toi)...