Arrivée là-haut – Street art par Catherine Cisinski, Paris

« Bah là c’était mon premier jour ici j’crois bien.

Les gars v’naient juste de me refiler mes ailes.
Les ailes, c’est génial les ailes ! Trop stylé ! Un peu de mal au début pour trouver une bonne position pour dormir. Par contre, tu voles, c’est top. Tu voles dans le ciel du ciel : c’est pas ouf comme concept ça !?

Bon en plus de voler, faut se faire à quelques changements par rapport à en bas. Par exemple tout le monde est détente ici, genre tous à poil, pas d’chichi!
Perso c’est le truc, moi ça m’dérange pas.
Par contre le truc étonnant, c’est qu’y’a quelques timides. Genre ils t’parlent comme dans une comédie américaine : toujours un élément de décor pour planquer leurs affaires. Chelou mais trop chou !

Chelou quand même… J’veux dire, vu l’état où on est, c’est bizarre que ça soit possible d’avoir honte d’être tout déballé. On est là, on est bien, y’a d’la place pour tout le monde et l’éternité devant nous… Mourir de honte ça a pas de sens ici… Enfin je crois, je suis pas là depuis si longtemps que ça… Enfin je crois. »


Street art par Catherine Cisinski

Et la bande originale du post est signée Lighthouse Family

C’est où?

Vous aimerez aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les histoires les plus appréciées

La nuit des idées: #louvrestreetart sur le campus de l’Université de Nanterre

A l'occasion de la Nuit des Idées 2018, l'Université de Nanterre a accueilli sur son campus plusieurs street artistes pour participer à un projet...

La femme dans l’ombre – Street art de Rénald Zapata, Paris

La fille savait bouger. Dans l'ambiance noire de cette salle, son corps ondulait sur le flot des notes chaudes qui l'emportait dans une danse, au...

J’m’y crois trop! – Street art de Kam & Laurène, Paris

J'suis tellement prête pour Cannes ! Là Coco, Laisse-moi t'dire que j'vais leur en coller plein les mirettes ! Bon cette année, j'présente pas d'film. Exprès. Bah faut...