Dormir à la belle étoile – Street art par Kam & Laurène, Paris

J’adore dormir à la belle étoile.

C’qui y’a d’bien avec le fait de dormir à la belle étoile, c’est de sortir son sac de couchage.

Moi,
J’adore mon sac de couchage.

Quand j’suis dans mon sac de couchage en train de dormir à la belle étoile, j’aime bien imiter un sushi au saumon. Oui, c’est parce qu’il est orange dessus mon sac de couchage.

Mais ceci dit,
Y’a pas que le sushi au saumon que j’peux faire dans mon sac de couchage de quand j’dors à la belle étoile.

Non, j’peux aussi faire le poisson rouge. J’fais vachement (meuh oui haha!) bien le poisson rouge qui respire, dans mon sac de couchage quand j’dors à la belle étoile.

Parfois,
J’tente de faire le sushi au saumon qui imite le poisson rouge quand j’suis dans mon sac de couchage de quand j’dors à la belle étoile.

Et à chaque fois,
J’suis super ému de m’dire que j’contribue avec des p’tits moyens à c’que les poissons aussi, ils voient aussi les étoiles. Y’a pas d’raison que ça soit que nous.

En tout cas,
Moi, le sushi au saumon et le poisson rouge, on est vraiment d’accord là-dessus quand on en parle ensemble dans mon sac de couchage quand on dort à la belle étoile.


C’est où?

Vous aimerez aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les histoires les plus appréciées

L’Arche Verte – Streetart à Paris

La coque monumentale s'avançait sur l'eau paisible. Ses parois transparentes s'élevaient dans une courbure légère d'une centaine de mètres vers le ciel....

Vie et Destin – Streetart par the Night Owl, Vitry-sur-Seine

"Chacune de ses paroles, qu'elle attendait avec impatience, la brûlait. Mais il y avait autre chose dans cette conversation, et cela...

L’amoureux caché – Street art de Niyaz Nadjafov, Paris

Chaque jour, chaque jour, Sur sa table de pierre, Sans un mot, sans prière, Les fleurs venaient toujours. Qui mit donc, qui mit donc Ces fleurs, tiges, pétales Comme sur...