Le Poisson Phare – Streetart par Veks van Hillik, Bayonne

Dans les eaux froides et profondes de l’océan, le poisson phare s’avance. Dans son ondulation sans fin, le jour et la nuit se confondent. Pour lui, rien n’est plus important que sa ronde. Contre les courants mauvais, contre la mer agitée au-dessus, contre les vagues qui le remuent, sereinement il suit sa route balisée. Dans les eaux froides et profondes de l’océan, le poisson phare s’avance.

Son œil en cercle grand ouvert devine tout ce qui vient et rien ne saurait le dévier de son chemin. Au travers des bancs de poissons qui défilent, des rayons de soleil qui percent, de l’épaisseur des eaux qui bouillonnent et grondent, ses nageoires écarlates inlassablement le propulsent toujours devant, toujours plus loin, ni fuite ni point. Son œil en cercle grand ouvert devine tout ce qui vient et rien ne saurait le dévier de son chemin.

Sur son dos écaillé repose son trésor. Le vieux phare rouge et blanc scintille de sa lumière d’or par tout temps, à toute heure. De la surface des flots il dépasse. Mis en mouvement par le poisson qui le porte, le phare tournoie sans cesse, éclairant les navires et leurs équipages. Le danger des côtes leur est ainsi révélé. Sains et saufs, ils passent au large du péril. Sur son dos écaillé repose son trésor.


Street art par Veks van Hillik, œuvre réalisée dans le cadre du festival d’art urbain de Bayonne « Points de Vue« .

Vous aimerez aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les histoires les plus appréciées

Kam & Laurène au Cabinet d’Amateur : expo et rencontre inattendues

Eh bien ça c'était une chouette rencontre! >>Les publications de Kam & Laurène, c'est par là Première exposition pour le très talentueux duo Kam & Laurène au Cabinet...

Quand Ronsard pécho Mignonne – Street art par Fetavie et Mr Renard, Paris

Voilà que la rose sa robe avait déclose, Dévoilait le lieu des voluptés dans sa pose, A peine masqué de fin tissu jaune abeille, Où piquent vers...

Ne Crois Pas – Street art par Banksy au Bataclan, Paris

Ne crois pas le monde une auberge - créée Pour se frayer chemin par la griffe et le poing Vers la table où l'on boit et...