100
18/10/2017

Colloque sur l’amour passionnel – Street art par Petite Poissone, Paris

C’est lors du premier colloque portant sur l’étude des mécaniques systémiques structurello-conjoncturelles de l’amour passionnel et les dynamiques intrinsèques de leurs fluides corporels sporadiques attenants que des chercheurs ont annoncé avoir confirmé expérimentalement le fait que la spontanéité serait une composante centrale et cependant non exclusive de l’élan amoureux de sujets en phase de pré-péchotage, relançant par là-même l’épineux débat contre les thèses rationalistes du calcul déshabillatoire jusqu’alors mises en avant par l’école dite de la fièvre du samedi soir.


Street art par Petite Poissone réalisé pour ATD Quart Monde.

Et si vous ne connaissez pas encore l’artiste…

Lettre après lettre coller le rire
Mot à mot sur la rue poé-dire
Et les phrases le vacarme étonnent –
N’est pas qui veut Petite Poissone

55Shares