Rêve de môme – Streetart par Herakut, Paris

[à son bureau, 22h47, au téléphone]

« Mais puisque je te dis que ça ne correspond en rien à la vision initiale du projet… Comment ? … Je comprends bien que potentiellement c’est plus vendeur, mais merde depuis le début, nous avions leur accord qu’on ne touchait ni au character design ni à la construction ludique…  … … hmm… hmm… ah… … oui, mais bon … … … Non je crois pas parce que ce n’est pas ce qu’indiquent les résultats des study groups qui étaient limpides à ce sujet : certes il s’agit d’un jeu avec des règles élaborées, mais passé les 30 premières minutes de prise en main, tous affirment qu’il y a un vrai plaisir d’exploration… … … Mais t’as pas bientôt fini de t’agiter avec ton ROI* à la noix ! C’est une obsession à la fin ! … Quoi ?… … … Mais bien sûr que j’veux faire du fric avec Capitaine France, c’est pas ça la question ! … … Putain, j’y ai tout mis moi là-dedans depuis 3 ans donc viens pas m’la jouer avec tes « reste calme » ou tes « regarde les choses avec distance » ! … … Non, je suis pas d’accord avec toi ! … … … Tu m’emmerdes JB ! C’est mon projet, mon idée, mon rêve de môme et pas juste une de tes pov’ productions de jeux video ! … … Bah ouai c’est ça ouai, fous-moi la paix et reviens que si t’es capable d’imaginer 2 secondes t’embarquer dans un truc ambitieux ! Salut ! »

[raccroche d’un geste furieux son téléphone qu’il jette sur la planche à dessin devant lui]

« Connard de merde ! C’qu’il est con dans sa gueule celui-là quand y s’y met… connard de merde ! »

Puis il s’enfonça dans son fauteuil, s’alluma une clope, gromela bougon, recracha sa fumée. Qu’aurait fait Capitaine France ? Il aurait sans doute commencé par abandonner ses devoirs pour dessiner de ses mains les chevaux ailés qu’il affectionnait tant, avant de les chevaucher et survoler sur leur dos le monde qu’il avait inventé, et les aurait diriger sur les lieux de ses dernières aventures, là-même où il avait croisé le fer avec…

[notification sms]

« tu rentres bientôt? »


Streetart par Herakut

C’est où?

Vous aimerez aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les histoires les plus appréciées

Entrechoc – Streetart par La Miela, Paris

Les portes du bar s'ouvrirent sur une gêne péniblement contenue. En un instant suspendu, les regards se croisèrent, tremblotant d'une paralysie indicible, de celle...

La Vieille – Street art par c215, Vitry-sur-Seine

De sa main tremblante, elle porta la flamme de l'allumette à la mèche. La lumière jaillit en un instant et illumina le visage sans...

Reflections of a Wall – Street art par Loghan Hicks, Paris

The grey wall bathed in the morning white light, shy and unnoticed. Streams of passengers ignored its palish look and mood. Rather they poured...