Le robot & la partie de cache-cache – Street art rue Grénéta, Paris

Chut !! Chut !!
Ne révélez pas mon emplacement. hi/hi/scrnch/scrnch

Ne faites aucun bruit… Vous allez finir par signaler notre position. hi/scrnch/hi

Vous savez, nous autres, nous ne sommes pas encore optimisés pour le déplacement silencieux. non/non/non/prrrsh

Tenez par exemple, vous voyez les boîtes remplies de détritus là-bas devant le bar ? Eh bien si l’envie me prenait de m’y rendre par une translation vectorielle de type mouvementatoire krrr/krrr,

au plus furtif de mes capacités, mes pièces métalliques n’en finiraient pas de résonner bruyamment sur les pavés… oui/oui/sccrppps

Et alors, elle saurait où me trouver tout de suite, parce qu’elle est forte et douée, la gamine. prscch/prscch

De toute façon, elle me trouve à chaque fois… C’est à en perdre son réseau positronique ! hi/hi/brnnkch/hi

Ce n’est pas bien grave car je me rattrape au scrabble. Elle n’est pas très intéressée par les mots. ohhhhhhhhhrsch

Par contre, là où elle m’épate chaque jour un peu plus, c’est sa créativité ! trscch/trscch

Je dois dire que des 154 enfants dont on m’a confié l’élevage au cours de ma longue carrière, elle est celle qui a les demandes les plus saugrenues. bbbrrrrtt/bbbrrrrtt

L’autre jour, elle m’a ainsi demandé de bien vouloir lui imiter l’accent japonais comme un humain mexicain le ferait ! trrrt/hi/hi/hi

Bon… on parle, on parle mais peut-être qu’elle ne me cherche plus… Peut-être ai-je gagné pour la toute première fois ! ffffffrrsht

[Le robot passe la tête pour voir ce qu’il se passe dans la rue. Dans son dos, une petite voix aiguë se met à hurler :]

– YATTAAAA-CARAMMMMBA !! TROUVÉÉÉÉÉÉÉÉÉ !!


Artiste ??

Si la thématique des robots domestiques, parfaitement à notre quotidien vous intéresse, je vous recommande si vous ne l’avez pas déjà lu, le classique cycle des Robots d’Isaac Asimov. En 6 tomes – 2 consacrés à des compilations de courtes nouvelles accompagnées par le personnage central de Susan Calvin, géniale robopsychologue, et 4 autres sous forme d’enquêtes policière tout d’abord sur une Terre futuriste puis sur d’autres planètes – Asimov propose un nouveau traitement du robot en littérature:

« Je dois avouer qu’à l’occasion, lors de mes premiers essais, j’avais tendance à considérer un peu le robot comme une sorte de jouet. J’y voyais une créature totalement inoffensive, juste préoccupée d’exécuter le travail pour lequel on l’avait conçue, incapable de causer le moindre préjudice aux Hommes, servant de souffre-douleur aux enfants, tandis que maints adultes — victimes d’un complexe de Frankenstein (comme je l’appelle dans certains de mes récits) — voulaient à tout prix considérer ces pauvres machines comme des créatures mortellement dangereuses. »

(Préface au tome 1 des Robots, 1950, source)

L’auteur propose dans ses premières nouvelles des histoires présentant les robots comme des objets au service des Humains, et qui remplissent pour eux des fonctions. Il énonce trois règles de la robotique qui régissent le comportement de toutes machines :

  • Première Loi : « Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger. » ;
  • Deuxième Loi : « Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la Première Loi. » ;
  • Troisième Loi : « Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n’entre pas en contradiction avec la Première ou la Deuxième Loi. »

Ces lois et les questions qu’elles soulèvent, leurs possibles applications paradoxales et détournements constituent la trame narrative de tout le cycle, et débouche sur une saga qui s’étend sur plusieurs millénaires. A la manière de Fondation – l’autre cycle référence d’Asimov qui trouve un lien avec le cycle des Robots – Asimov montre son sens du grandiose des points de vue du temps et de l’espace pour traiter l’application de ces trois lois dans des contextes différents.

C’est où?

Vous aimerez aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les histoires les plus appréciées

Le chat fait l’escalator – Streetart à Paris

Les jours de beau temps, les aides-soignantes de la maison de retraite Le Parc installent leurs pensionnaires sur la terrasse, dehors au soleil. Vieux...

Portrait de Baudelaire – Street art par Orticanoodles, Vitry-sur-Seine

J’ai plus de souvenirs que si j’avais mille ans. Un gros meuble à tiroirs encombré de bilans, De vers, de billets doux, de procès, de romances, Avec...

Le Renard Bleu & le Peintre – Collage rue Durantin, Paris

L'artisan choisit avec soin son rouleau pour repeindre la façade de la maison. Le propriétaire lui avait demandé de redonner de l'éclat au blanc...