Erreur 404 – Street art d’invader, Paris

« Les connaissances empiriques, universellement testables, constituent la partie de nos savoirs qui unit les hommes, et c’est pour cela qu’elles sont politiquement publiques. […] La science ne remet aucunement en cause la liberté individuelle d’opter pour une métaphysique de son choix. Mais ce choix ne saurait en rien constituer un projet collectif de connaissance objective. »

Guillaume Lecointre, les sciences face aux créationnismes, 2012, citation introduisant la conclusion des « historiens de garde ».

La science n’a pas de valeurs comme l’expliquait le Professeur Leibowitz (neuro-physicien et philosophe), ce qui signifie que ses conclusions s’imposent à ceux qui la comprennent, indépendamment de leur système de croyances et valeurs. Le danger dénoncé dans la citation est la situation dans laquelle une personne ou un groupe de personnes revendiquent une démarche scientifique pour justifier une idéologie.


Oeuvre d’Invader

Attention jeu concours pour gagner toute notre estime !

Vous avez à coup sûr déjà croisé des oeuvres d’Invader à Paris. Chaque pièce est numérotée selon la date de sa pose. Parfois, la numérotation est l’occasion d’un clin d’oeil. Saurez-vous deviner quel est le numéro de celle-ci ? #trucdegeek

C’est où?

Vous aimerez aussi

Commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les histoires les plus appréciées

ATD Quart Monde & le Village des Initiatives : venez nombreux !

« Le plus pauvre nous le dit souvent : ce n’est pas d’avoir faim ou de ne pas savoir lire, ce n’est même pas...

Soeur Suzie – Street art de Kam & Laurène, Paris

Sœur Suzie s'usa, sans s'assurer sans sourciller, sa santé à son hospice à chats de gouttière sans toit, sans se soucier si ceux-ci savaient...

vers à l’ange – street art par Marie, Paris

Prunelles, qui jamais ne voyez au dehors Ni Beauté éclater, ni Espoir rendre fort, Tandis que frappent sur vos disques, à la fois Tous ceux qui habitent...