Le rêve d’Einstein – Street art de c215, Vitry-sur-Seine

Cette nuit, j’ai rêvé d’Einstein se demandant si un homme en chute libre sentait le poids de son propre corps.
Assis à ses côtés dans son bureau de l’Office des Brevets de Berne, je le regardais regarder en pensées le pauvre homme tomber. Albert restait des heures entières ainsi, à contempler, à méditer. Et tout ce temps, le cobaye humain poursuivait sa course dans le vide.

Au fil de la pensée du génial chercheur, la technique de plongée de notre homme s’améliorait.
Apeuré au début, il ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Les premières minutes, il hurlait de peur même, s’agitait dans tous les sens, s’attendant à s’écraser d’un instant à l’autre.

Puis à un moment de sa chute, il pivota sur lui-même et affronta sa perspective. Il découvrit alors que tout était infini : le mur de briques, le ciel, sa chute.
Rassuré, il se mit alors à exécuter plusieurs figures en l’air : salto avant, salto arrière, pirouettes, galipette Galiléenne, saut de l’ange qu’il affectionnait plus particulièrement pour son aérodynamique.

Mais voilà… Comme toute bonne partie en l’air, une fois les positions épuisées, l’ennui s’est invité. L’homme se fit alors une réflexion sans gravité : en mouvement ou à l’arrêt, c’est pareil, c’est inertiel.
Entendant cette idée, Einstein sourit largement. L’homme venait de lui souffler “l’idée la plus heureuse de sa vie” : en chute libre, le chutant avait l’impression que la pesanteur avait disparu, alors même qu’il subissait sa loi.

Pour le remercier, il lui proposa de poursuivre ses expériences en le plaçant dans une cabine sans vitre, afin de voir s’il pourrait distinguer entre gravitation sur Terre et accélération dans l’espace. “Ça vous dit !?” 👅


Street art de Christian Guemy alias c215 // Le texte ci-dessus retrace de façon romancée la façon dont Einstein a eu ce que lui-même décrit comme “l’idée la plus heureuse de sa vie”, c’est-à-dire la théorie de la relativité générale. Si vous souhaitez avoir une explication claire et plutôt accessible de l’une des idées qui a révolutionné notre compréhension de la physique, je vous recommande la video sur ce sujet de l’excellent e-penser (ci-dessous).


C’est où?

Vous aimerez aussi

Commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les histoires les plus appréciées

La fille en pense-errance – Street art à la station Faidherbe-Chaligny, Paris

Le bruit ambiant, de la rue, des voitures, du bus, du café, celui des gens assis là et de leurs conversations... tout ce brouhaha...

Réponse de Pixélise – Street art par Invader, Paris

Mon tendre Amoureux Transistor, Ta lettre m'emplit de joie. J'en ai les pixels qui frémissent, le carrelage qui reluit et la colle réchauffée ! Hélas, Hélas...

Big Brother is watching you – Street art, Paris

"La raison en est, en partie, que, dans le passé, aucun gouvernement n'avait le pouvoir de maintenir ses citoyens sous une surveillance constante. L'invention...