Le banquier – Street art de Philippe Hérard

J’allais prendr’ mon envol,
Quand soudain par mon col,
Je fus pris par celui
Pour qui sablier vaut prix.


Street art par Philippe Hérard

Vous aimerez aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les histoires les plus appréciées

Chelou chez toi – Streetart par Seth Globepainter vers Mouffetard, Paris

- Nan mais c'est chelou quand même... J'ai jamais fait ça moi. - Bah moi non plus, et alors ? - Et alors ? Bah c'est...

La Danseuse de Cuir – Street art par La Miela, Paris

Des heures entières. Elle aurait pu rester des heures entières à regarder sa voisine danser ainsi. Là, à l'étage des chambres de bonne, elle répondait...

La fin d’Ichirô – Street art d’Hopare pour Ourcq Living Colors, Paris

Les événements avaient pris trop de vitesse en dévalant la pente de la tragédie. Leur aboutissement funeste devenu inexorable, Ichirô assista calme et impuissant...