ATD Quart Monde & le Village des Initiatives : venez nombreux !

« Le plus pauvre nous le dit souvent : ce n’est pas d’avoir faim ou de ne pas savoir lire, ce n’est même pas d’être sans travail qui est le pire malheur de l’homme. Le pire des malheurs, c’est de se savoir compté pour nul au point ou même vos souffrances sont ignorées. Le pire est le mépris de vos concitoyens, car c’est le mépris qui tient à l’écart de tout droit, qui fait que le monde dédaigne ce que vous vivez. Il vous empêche d’être reconnu digne et capable de responsabilité. Le plus grand malheur de la pauvreté extrême est d’être comme un mort vivant, tout au long de son existence. »

Joseph Wresinski, Refuser la misère, Le Cerf, Paris, 2007

Les 14 et 15 octobre 2017, Place de la République, ATD Quart Monde, association de lutte contre la grande pauvreté, vous invite à visiter son village et vous montrer ses activités. Organisée tel un véritable gouvernement, l’association présente son accompagnement de la jeunesse, l’emploi, le logement, l’éducation, la santé, la solidarité et la culture.

Côté culture justement plusieurs artistes se joindront au village soit en animant un atelier (ne loupez sous aucun prétexte @lego_totheparty @jessica_pliez @beletterabbit), soit avec démonstrations artistiques et live painting (@pparpierremerriaux @darksnooopy @loiseaucraie), soit expression écrite avec @petitepoissone.

Vous v’nez?


Qu’est-ce qu’ATD Quart Monde? Agir Tous pour la Dignité est un mouvement fondé en 1957 par le père Joseph Wresinski et les familles d’un bidonville de banlieue parisienne. Lui-même issu de la très grande pauvreté, le père Wresinski consacre sa vie à l’éradication de la misère en proposant à ceux qu’il accompagne d’être les premiers acteurs de cette lutte.

L’association agit aujourd’hui dans 32 pays. En plus de ses actions sur le terrain, ATD met à profit son expérience pour conseiller l’agenda politique en matière de solidarité et a ainsi contribué à l’adoption de plusieurs mesures (revenu minimum d’insertion, couverture maladie universelle, droit au logement…).

Street art par Christian Guemy, alia c215

Vous aimerez aussi

Commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les histoires les plus appréciées

Soucis sous cieux – Street art par Kam & Laurène, Paris

Namasté. La paix soit sur vous. Aujourd'hui, intéressons-nous aux soucis. Les soucis, c'est quoi ? Les soucis sont l'état gazeux du sang d'encre. Le souci est mâle. Veillant à...

À Françoise – Streetart par Alice Pasquini, Vitry-sur-Seine

Qu'il est doux qu'il est doux Le repos estival Éternel abyssal Sans peine sans courroux Et que teintent d'or Dans le jour finissant Les rires éclatants Ceux qui moquent la mort Innocence...

Bonne journée, mon amour – Street art de Niyaz Nadjafov, Paris

Il plaça ses mains devant ses yeux pour ajuster le cadre, et souffla légèrement pour régler la profondeur de champ. Le flou était trop...