100
18/01/2017

La ballerine – Street art de FKDL, Paris

L’ennui l’accompagnait toute la journée. Seule sans son ami, le temps passait d’un pas peu gracieux.

Le soir enfin, il revint. Le bruit familier des cintres dans l’entrée annonçait de bonnes nouvelles. Tenue impeccable, les cheveux d’argent coiffés avec soin, le vieux s’assit au salon. Il sourit en l’apercevant et lui demanda comment avait été sa journée. Elle sentit son cœur battre en même temps qu’elle rassemblait sa concentration.

Cliqueta le cliquetis, s’enclencha le mécanisme. Ainsi chanta la boîte à musique.

Inspirée d’un nouveau souffle, la ballerine venait d’éclore. Et sautillant à pas de note sur la portée, dessina de son corps les mouvements de la douce mélodie. Ronde, vrille, pointes et saut. La ballerine dansait, allait toujours plus beau.

Puis l’allure s’apaisa, la musique se calma. L’automate reprit sa position de départ, le cœur léger. Le vieux lui souhaita bonne nuit d’un tendre baiser et s’en alla passer la sienne de son côté, charmé.


Streetart par Frank Duval alias FKDL

Vous aimerez aussi

X
- Entrez votre position -
- or -