100

paris par miss.tic

Comment parler street art sans évoquer la célèbre Miss.Tic et ses pochoirs frappés de phrases chocs ?! Depuis 1985, Montmartre, Ménilmontant, La Butte aux Cailles sont autant de terrains de jeu pour l’artiste. Le plus souvent, ses oeuvres représentent des femmes, aguicheuses, à qui Miss.Tic donne la parole en empruntant les codes du slogan publicitaire.

 « Les images de femmes que je représente sont issues des magazines féminins, je les détourne. Je développe une certaine image de la femme non pour la promouvoir mais pour la questionner. Je fais une sorte d’inventaire des positions féminines. Quelles postures choisissons-nous dans l’existence ? »

Miss.Tic, in Miss.Tic, femme de l’être de Christophe Genin (2008)

C’est à la Butte aux Cailles, où l’artiste habite tout le quartier, que j’ai véritablement rencontré son oeuvre. Ses femmes me plaisent énormément et j’admets volontiers qu’elles me font de l’effet. Plus encore ceci dit, les textes de Miss.Tic m’interpellent et m’ont dès le début donner envie de dialoguer avec ses oeuvres. Cette page réunit donc l’ensemble de nos échanges !

“Tous deux orientés comme j’aime bien svp.”

“On ne fait pas d’homme net sans casser des oeufs”

Un jour de vers, je sonnet à la syntaxique,
Et plongeais au plus profond de l’Alexandrin,
Chutais sans pouvoir compter les pieds un à un.
Las! césure atteinte, rebond hémistichique.

La remontée de cette gorge syllabique
Agite l’onde rythmée du fil ronsardien.
Quelle rime fera écho? J’n’en sais rien.
Sans coeur à l’écoute, les mots n’ont pas d’acoustique.

Revenant de vers en vers, vers le pont du saut,
Je compris que le bonheur d’Ulysse était beau!
Ses strophes ne pouvaient laisser mon âme blême!

Encor’ harnaché de la prosodie des mots,
Tout tremblant de la richesses des sons, dos à dos!
Vraiment, la poésie est un sport de l’extrême!

“Là où la supériorité fait mine un instant d’être son genre.”

“Tu me fais m’endormir, pour mieux me rêver.”

“Et les faits s’aèrent à la lecture de ma pose.”

“À bien y réfléchir, l’inverse ne m’eut pas déplu.”

…et du fond à l’âme.

“Tant qu’elle pète pas…”

“Plus que trop, c’est pas passé.”

“Prenez garde donc de ne pas vous faire écraser.”

🎶

Tout le monde veut devenir un cat

Parce qu’un chat, quand il est cat

Retombe sur ses pattes

🎶


L’ensemble des photos se trouvent sur instagram sur le hashtag #parisparmisstic

X
- Entrez votre position -
- or -