100
20/08/2017

L’ombre est un loup pour l’homme – Street art par Agrume, Paris

L’heure était avancée. Une ombre marchait seule dans les rues. À un croisement, elle vit au loin un homme qui la précédait. Inquiète mais curieuse, elle entreprit de le suivre. D’une allure initialement calme, sa marche s’accéléra. Et plus elle accélérait, plus l’homme ajustait la cadence de son déplacement, à moins que ce ne fut l’inverse.

L’homme avait finalement filé furtivement au détour d’une ruelle. À pas de velours, l’ombre le suivit. Elle s’approcha du bord du mur derrière lequel il avait disparu et l’aperçut devant elle. Elle s’immobilisa, tétanisée. L’inconnu se tenait là, sans rien faire. Elle l’observait, la peur au ventre, et lui ne bougeait pas.

Prise d’une envie violente de le chasser, l’ombre bondit tel un prédateur nocturne hors de sa tanière pour l’assaillir. Elle déploya toute l’envergure de ses bras et aboya toute sa méchanceté pour l’effrayer.

L’homme sentant un danger imminent fondre dans son dos fit volte face, terrorisé. Ses mains se placèrent par réflexe devant son visage, résolu à subir une attaque.
Rien ne se passa. La panique passée, il reprit son souffle. Tout était calme.

Un instant, son ombre avait été un loup pour l’homme.


Street par Agrume

C’est où?

Vous aimerez aussi

X
- Entrez votre position -
- or -