100
10/07/2017

20 ans d’OK Computer – Street art par Invader, Paris

OK computer 💻, play a song for me ▶️

🎶
« in a fast german car, i’m amazed that i survived, an airbag saved my life » airbag.

« please could you stop the noise, I’m trying to get some rest » paranoid android.

« this is what you’ll get, this you’ll get when you mess with us. For a minute there i lost myself » karma police.

« you look so tired and unhappy, bring down the government » no surprises.
🎶

Le mythique album de Radiohead fĂŞtait ses 20 ans les 22-23 juin dernier. Le groupe laisse de cĂ´tĂ© les guitares très rock et les paroles très introspectives de leur prĂ©cĂ©dent opus « The Bends », et donne naissance en 1997 Ă  l’un des albums rĂ©fĂ©rence et annonciateur du mood XXIème siècle. Technologie, transport, consumĂ©risme, aliĂ©nation sociale et dĂ©rives politiques : Radiohead a saisi l’air du temps et lui a offert une traduction musicale. L’inspiration est Ă  chercher du cĂ´tĂ© de sources et clins d’oeil variĂ©s : Miles Davis, Noam Chomsky, Douglas Adams, Eric Hobsbawm, Bob Dylan, Portishead… entre autres.

Des douze titres retenus pour le mix final du disque, c’est le numĂ©ro 11, Lucky, enregistrĂ© en 1995, qui fixe la tonalitĂ© de l’album. Le titre rĂ©unit beaucoup des ingrĂ©dients qui signeront le succès de l’album Ă  sa sortie : expĂ©rimentation de l’orchestration, Ă©criture engagĂ©e, dĂ©nonciation de la guerre, obsession du chanteur Thom Yorke pour les moyens de transport et la peur qu’ils lui inspirent.

OK computer est un enchaĂ®nement mĂ»rement rĂ©flĂ©chi d’ambiances et de textes conceptuels. Son entrĂ©e avec le riff glissĂ© d’Airbag et sa conclusion sur un Ă©loge de la lenteur aux notes chaudes avec The Tourist encadrent des titres tour Ă  tour OpĂ©ra avec Paranoid Android, chevauchĂ©e musicale avec les arpèges de Let Down, musique de film avec Exit Music (for a film) commandĂ© par Baz Luhrmann pour son Romeo & Juliet, enchanteur pour le terrible No Surprises.

Dans OK computer, on entend autant sonner les futurs Kid A, Amnesiac, Hail to the Thief, In Rainbows de Radiohead, que l’inspiration de nombreux artistes. Incontournable.

« hey man, slow down, slow down. Idiot, slow down, down » 🎶


Oeuvre d’Invader

C’est oĂą?

Vous aimerez aussi

X
- Entrez votre position -
- or -