100
09/07/2017

Je t’aime, moi non plus – Street par Jo Di Bona, Paris

« Je t’aime… Moi non plus » est un tango à trois.

« Les deux versions sont très différentes, c’est rigolo. Celle de Jane est ravissante, la mienne est peut-être plus sensuelle. »

Brigitte Bardot.

« Je trouvais la chanson hautement érotique, troublante, magnifique. Quand il m’a demandé de la chanter, j’étais fière. Mais j’imaginais surtout qu ‘il pourrait l’enregistrer avec une autre fille dans un studio minuscule, et j’avais la trouille de la suite. En fait, j’ai dit oui par pure jalousie ! »

Jane Birkin.

La chanson est écrite par Serge Gainsbourg à l’automne 1967 pour Brigitte Bardot, avec qui il vit une intense, mais courte passion. Ils enregistrent ensemble le titre, mais Bardot demande finalement à Serge de renoncer à la publication de la chanson. Elle est en effet mariée au riche homme d’affaires allemand Gunter Sachs. Ce dernier menace de poursuites suite à une première diffusion de la chanson sur Europe 1. « Ma liaison avec Serge était connue, mais bon, là, on poussait le bouchon un peu loin : c’était comme si on faisait l’amour en direct, au vu et au su de tout le monde. Ça faisait désordre. » Serge accepte et la chanson reste secrète.

Il n’hésite cependant pas à la faire écouter à certaines connaissances et rencontres. C’est ainsi que Jane Birkin, jeune actrice anglaise, entend pour la première fois la chanson et accepte, fin 1968, un an après BB, d’enregistrer sa version aux côtés de Serge. « Il trouvait ça attractif de me donner la voix d’un petit garçon de chorale ». Le compositeur demande à Jane de hisser sa voix une octave au-dessus de celle de Bardot, afin d’accroître encore la confusion à l’écoute.

L’album sort en 1969 et fait scandale. La BBC refuse sa diffusion pour apologie de la sodomie, l’Osservatore Romano, organe de presse du Vatican, qualifie la chanson d’obscène et enclenche des réactions de condamnation en chaîne dans toute l’Europe. A un journaliste qui lui demande qui aura été son meilleur agent de publicité, Gainsbourg répond : « Sans conteste le Vatican ». Le titre est un énorme succès avec 750 000 exemplaires vendus.


Oeuvre de Jo Di Bona

🎶

Je t’aime
oh, oui je t’aime!
moi non plus
oh, mon amour…
comme la vague irrésolu
je vais je vais et je viens
entre tes reins
et je me retiens

je t’aime je t’aime
oh, oui je t’aime !
moi non plus
oh mon amour…
tu es la vague, moi l’île nue
tu va et tu viens
entre mes reins
tu vas et tu viens
entre mes reins
et je te rejoins

je t’aime je t’aime
moi non plus
oh, mon amour…
comme la vague irrésolu
je vais je vais et je viens
entre tes reins
et je me retiens
tu va et tu viens
entre mes reins
tu vas et tu viens
entre mes reins
et je te rejoins

je t’aime je t’aime
oh, oui je t’aime !
moi non plus
oh mon amour…
l’amour physique est sans issue
je vais et je viens
entre tes reins
je vais et je viens
et je me retiens
non ! maintenant
Viens !

🎶


C’est où?

Vous aimerez aussi

X
- Entrez votre position -
- or -